logo

Afrique sub-saharienne

Développement de produits numériques de crédit et d’épargne pour une IMF en RDC 2017

Contexte: L’IMF en RDC – en partenariat avec un ORM en RDC – est prête à lancer un produit numérique d’épargne et de crédit. FINCA fournit sa licence de crédit et gère le risque d’épargne et de crédit. L’ORM fournit sa base de clients et son réseau d’agents.
Objectif: Ce produit permettra des capacités instantanées de notation de crédit, basées sur des algorithmes utilisant des sources de données d’entreprise et mobiles. L’un des principaux ensembles de données pris en compte sera le comportement d’épargne du client, qui devrait encourager les clients à épargner avec l’IMF et donc à mobiliser l’épargne, réduisant ainsi le coût de financement pour l’institution. L’objectif principal de l’ORM impliqué, pour le produit numérique de crédit et d’épargne, est d’augmenter l’acquisition et la rétention des clients afin d’améliorer l’accès et la fourniture d’alternatives abordables aux clients, en particulier dans les zones rurales.
Livrables: 1) Étude de marché: Réaliser une revue documentaire, des entrevues HCD et des groupes de discussion pour comprendre les défis des clients. 2) Phase de conception du produit: aidez à hiérarchiser les fonctionnalités du produit en fonction des connaissances clients. 3) Go to market définition: Définir le positionnement et la segmentation de la clientèle et élaborer une proposition de valeur. 4) Expérience client et prototypage du flux de produits: Conduire des groupes de discussion / sessions de prototypage pour tester les premières caractéristiques du produit. 5) Élaboration de l’analyse de rentabilisation: Recueillir des données et élaborer des modèles d’affaires et effectuer une analyse de sensibilité. 6) Préparation du pilote: Préparer le plan de déploiement du pilote

Évaluer de la portée du programme de distribution des services financiers et les modèles d’affaires des services financiers via mobiles dans les institutions de microfinance – Afrique subsaharienne – 2014 à 2016

Contexte : En coopération avec la Fondation MasterCard, la Société Financière Internationale (SFI) met en œuvre un programme destiné à accélérer la portée des services financiers pour les pauvres en Afrique subsaharienne, grâce à deux flux de travail principaux. Le premier vise à soutenir une augmentation significative de la portée et la diversification des offres de produits de huit des partenaires de microfinance les plus solides de la SFI, avec deux autres financés sous une fenêtre distincte de la Banque de développement d’Autriche, pour un total de dix IMF soutenues par le programme. La seconde vise à aider les banques et / ou les opérateurs de réseaux mobiles à offrir des services financiers à grande échelle en utilisant des canaux de distribution alternatifs (ADC) tels que les agents et la banque mobile.

Objectif : L’évaluation a fourni le Bureau de la SFI en Afrique subsaharienne, le Business Line de l’accès aux finances, la MasterCard Foundation et les institutions participantes (principalement les institutions de microfinance (IMF) et les opérateurs de téléphonie mobiles (OTM)) avec suffisamment d’informations pour : Procédez à une évaluation indépendante tant à mi-parcours que par ex post concernant l’exécution de la société en commandite; Identifiez les leçons clés et proposez des recommandations pour la correction des cours et les actions de suivi; Évaluer l’efficacité du volet Gestion de la connaissance du Partenariat. Plus précisément, le document analysera comment les IMF mettent en œuvre des canaux de distribution de services financiers via mobile dans le but d’obtenir une croissance rentable et documentent les principaux défis opérationnels et institutionnels de la mise en œuvre de nouveaux canaux et des questions clés pour les IMF à considérer.

Livrables : 1a) Une évaluation à mi-parcours fondée sur la théorie et axée sur les processus du Partenariat de la Fondation IFC – MasterCard. Cette évaluation aborde 5 critères d’évaluation : quatre critères standard de l’OCDE-CAD (pertinence, efficacité, efficacité et durabilité), ainsi que la dimension IFC standard de l’additionnalité. L’objectif principal de cette étude est de fournir des recommandations pour les corrections de cours en temps opportun. 1b) Une évaluation sommative finale fondée sur la théorie du partenariat IFC – MasterCard Foundation. Cette évaluation porte sur 6 critères d’évaluation : cinq critères standard de l’OCDE – CAD (pertinence, efficacité, efficacité, impact et durabilité), ainsi que la dimension SFI standard de l’additionnalité. 2) Étude de cas d’affaires pour les IMF mettant en œuvre des ADC dans le but d’obtenir une croissance rentable. L’étude recueille des données, analyse et documente l’évolution des implémentations d’ADC au cours de leur participation au programme de mise à l’échelle.

Evaluation des services bancaires à distance (mHOSE) de UOB Evaluation – UOB au Rwanda – 2014

 

Contexte : UOB a lancé en 2013 les services bancaires via mobiles et agents (mHOSE) pour que ses clients puissent avoir un meilleur accès aux comptes d’épargne UOB, permettre des remboursements de prêts via le téléphone mobile et offrir des avantages tels qu’une assurance vie et la capacité de Transférer de l’argent et payer des factures, en utilisant la plate-forme mVISA. Triple Jump (TJ) veut évaluer les effets des produits bancaires sans fil sur une IMF et ses clients afin que TJ puisse utiliser les résultats pour mettre en évidence les avantages et promouvoir l’utilisation de services bancaires via mobiles et agents. Le mHOSE de UOB a été sélectionné comme IMF pour tester l’outil de diagnostic bancaire sans fil qui a été développé par PHB en consultation avec TJ.

Objectif : L’objectif était d’évaluer les effets des services bancaires via mobiles et agents) pour l’IMF: Coût de la mise en œuvre et de la prestation des services; Gains d’efficacité opérationnelle et sécurité du personnel et de l’encaisse; La vulgarisation en milieu rural et la satisfaction des clients; Qualité et rentabilité du portefeuille L’autre objectif pour les clients: coût d’accès aux produits et aux services; Qualité du service et satisfaction du client; Inclusion sociale et financière

Livrables : conception de la matrice d’évaluation et de l’outil de diagnostic (pour l’IMF et pour les clients); Collecte de données sur les indicateurs répertoriés dans la matrice. Les méthodes utilisées étaient l’exploration de données basée sur le SIG, les entretiens avec la direction et le personnel, les discussions de groupes de discussion et un sondage téléphonique (avec 400 clients); Analyse des résultats et des résultats, y compris l’achèvement de l’outil de diagnostic; Formulation de recommandations pour améliorer le mHOSE et une hiérarchisation, En étroite collaboration avec UOB; Rédaction de l’étude de cas détaillée et du résumé (pour un article à publier).

Soutenir UNGUKA BANK dans sa migration vers un système bancaire central (SBC) rentable – 2013 à 2015

 

Contexte : En 2011, l’UNGUKA a réussi à obtenir la licence de la banque de microfinance. À partir de seulement deux branches (Remera et Nyabugogo), en décembre 2012, l’établissement comptait 18 succursales et deux points de vente; Couvrant une partie importante des districts du nord-ouest et du centre et du sud.

Objectif : suite à une discussion approfondie avec l’UNGUKA, l’institution a demandé de recevoir une assistance technique pour la sélection d’un SIG fiable et d’un soutien pertinent tout au long du processus de migration.

Livrables : Identifiez les principaux modules requis à utiliser dans le nouveau SGCB en tenant compte de la situation actuelle et de la croissance anticipée d’UNGUKA Bank Ltd à moyen terme. Soutenir l’UNGUKA en sélectionnant le fournisseur de SBC qui pourrait répondre aux besoins et attentes d’UNGUKA. Soutenez UNGUKA pour réussir et finaliser le processus de migration vers le nouveau SBC. Restez en veille sur UNGUKA afin de vous assurer que l’utilisation du nouveau SBC soit stable. Portée des services.

Utilisation des paiements électroniques dans la prochaine génération de programme de sécurité productive (PSNP) et du Programme de construction d’actifs du ménage (HABP) – Éthiopie – 2014

 

Contexte : Au début de 2013, le gouvernement de l’Éthiopie a indiqué son intention de poursuivre la prochaine génération du programme de filet de sécurité productif, ainsi que d’explorer de nouvelles idées et idées à la lumière des développements de la politique fédérale depuis 2010, dans le cadre des politiques de développement national.

Objectif : (1) Effectuer un diagnostic du système de paiement actuel dans le PSNP, y compris l’examen (i) du système de paiement actuel dans le PSNP, (ii) les systèmes existants et prévus pour les paiements électroniques par le biais de la banque mobile, de la banque numérique et (iii ) Le système bancaire commercial en Éthiopie, y compris la législation pertinente. (2) Présentez les forces et les faiblesses de chacun des systèmes, et recommandez la voie à suivre pour les paiements dans le PSNP, compte tenu de l’efficacité et de la rentabilité de chacune des options.

Livrables : Entretiens avec les parties prenantes : Banque centrale d’Éthiopie, Institutions de microfinance, Banques commerciales, fournisseur de télécommunications, etc. • Analyse approfondie des différents canaux de distribution : cash / food / vouchers / e-vouchers / initiatives électroniques ; Rapport présenté dans l’atelier des parties prenantes (janvier 2014).

Utilisation des paiements électroniques dans la prochaine génération de programme de filet de sécurité productif (PSNP) – Paiement électronique – «Proof of Concept» – Éthiopie – 2014

 

Contexte : Au début de 2013, le gouvernement de l’Éthiopie a indiqué son intention de poursuivre la prochaine génération du programme de filet de sécurité productif, ainsi que d’explorer de nouvelles idées et idées à la lumière des développements de la politique fédérale depuis 2010, dans le cadre des politiques de développement national.

Objectif : (1) Améliorer le système actuel de paiements et de comptabilité. (2) Utilisation accrue du réseau bancaire commercial qui se développe rapidement dans tout le pays. (3) Sur la base des leçons tirées du projet d’inclusion financière en Éthiopie, qui pilote l’utilisation des dispositifs d’IMF et point de vente pour effectuer des paiements aux bénéficiaires. (4) Utilisation de la banque mobile pour effectuer des paiements.

Livrables : (1) Mission de mise à l’échelle, conception détaillée et approbations auprès des parties prenantes (ministère des Finances, ministère de l’Agriculture, donateurs du PSNP, fournisseurs de services partenaires) pour la mise en œuvre d’une démonstration de faisabilité utilisant les canaux de distribution numérique pour les déboursements des avantages sociaux (2) Suivi et évaluation de la mise en œuvre sur le terrain.

 

Mise en œuvre d’économies durables grâce à plusieurs canaux – Malawi – 2014

Contexte: La Women’s World Banking (WWB) fournit une assistance technique (avec le soutien du programme d’expansion Microlead de l’UNCDF) à NBS Bank sur un projet visant à accroître l’accès aux produits d’épargne durables axés sur la demande aux Malawiens à faible revenu, en particulier les femmes et Clients vivant en milieu rural.

Objectif: L’objectif du projet est de construire une base pour une croissance soutenue en développant la capacité de NBS à cibler et à servir les Malawiens non bancarisés avec des produits et des services d’épargne axés sur la demande, positionnant ainsi la Banque en tant que leader du marché au Malawi.

Livrables: collaborer avec la WWB pour produire les produits livrables du projet requis par le bailleur de fonds (FENU); Recommandations de stratégie pour les chaînes alternatives; Plan de mise en œuvre pour accroitre l’utilisation des services financiers via agents; Matériel de formation pour le réseau d’agents et le personnel de la banque; Méthodologie des acceptations commerciales et convivialité des intefaces ; Plan d’action a) préparer et lancer un pilote, et b) accroissement de l’utilisation des services financiers via agents; Plan d’affaire et projections (capex, opex, seuil de rentabilité, Valeur nette actuelle) avec des scénarios pour les décisions de prix.

 

Stratégie bancaire des agents pour l’interface TPE et pilote pour FINCA Tanzanie – 2014

Contexte: En janvier 2013, FINCA TZ est devenue la première institution en Tanzanie qui s’est transformée en une société de microfinance déposée par la Banque de Tanzanie (BOT). Pour améliorer ses services et accroître son rayonnement client, FINCA TZ a mis en place une stratégie de canaux de distribution alternatifs via paiements mobiles, qui a été lancé en décembre 2012; Ce service a été complété par le lancement d’une stratégie de point de vente de services bancaire via agents en août 2014.

Objectif: Développer une stratégie pour un réseau d’agents ; Fournir une assistance de démarrage du modèle de réseau d’agent; Transférer le savoir-faire, les compétences, les méthodologies et les outils à l’institution afin de permettre au personnel de gérer une gamme complète de services bancaires mobiles.

Livrables: les principaux produits livrables étaient: (i) la stratégie et le modèle de réseau d’agent; (Ii) Matériel de formation du personnel et des agents; (Iii) rapport d’exploitation et de portée informatique; (Iv) Manuel d’exploitation; (V) Modèles d’affaire FINCA pour agent bancaire; (Vi) accord de l’agent FINCA

Étude sur les services bancaires via mobiles pour identifier les défis liés à la réglementation des services de télécommunications susceptibles d’avoir un impact sur l’offre de services bancaires via mobiles MFS dans la zone de l’UEMOA – 2013

 

Contexte: Cette étude, dans le cadre de l’axe n ° 2 du projet AFR / 017 «Promouvoir les secteurs financiers inclusifs», vise à analyser l’environnement des technologies mobiles pour un déploiement optimisé des solutions de services bancaires via mobiles dans la zone UEMOA. Les recommandations de cette étude permettront à la Banque centrale des pays d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) de relever les défis et les contraintes existant dans ce domaine.

Objectif: L’étude présentera un aperçu de divers cadres existants pour la réglementation des télécommunications et des bases de données. Cela identifiera généralement les faiblesses de la réglementation et la façon d’améliorer ces lacunes, après un diagnostic approfondi sur les pratiques et les réglementations existantes dans la zone de l’UEMOA.

Livrables: avoir une lecture mise à jour de l’environnement des télécommunications et des offres existantes de services à valeur ajoutée dans chaque pays de l’UEMOA; Comprendre comment la réglementation nationale des télécommunications traite de la question de la banque mobile en Afrique de l’Ouest; Identifier les défis et les contraintes réglementaires, ainsi que les évolutions juridiques prévues, pour un déploiement efficace des solutions de services bancaires via mobiles; Faire des recommandations pour aider à l’avenir les services bancaires via mobiles à disposer de cadres réglementaires de référence (télécommunications) en ce qui concerne les règlements sur les télécommunications et la protection des données; Proposer un plan d’action pour l’harmonisation des réglementations en matière de télécommunications et de protection des données personnelles; Notez s’il existe une synergie entre les télécommunications et la réglementation bancaire; Elaborer la cartographie de la réglementation; Soulignez à travers l’étude les aspects liés à la transparence, au prix et à la concurrence dans le secteur des télécommunications (interconnexion, USSD).

 Planification commerciale pour la coopération de SMT avec Airtel Money en Sierra Leone – 2013

 

Contexte: Fondé en 2004, SMT est une Institution de Microfinance autorisée par la Banque de Sierra Leone, fournissant des prêts. Elle est basée à Makeni et compte 6 000 clients. Cordaid l’appuie avec une assistance technique.

Objectif: Le but de SMT est de commencer à travailler comme agent d’Airtel Money. Il a demandé un soutien de PHB pour la conception détaillée et la préparation du « Go-Live ».

Livrables: Examen de l’accord de partenariat avec Airtel et aspects réglementaires; La feuille de route du produit, le marketing et le plan de marque; Stratégie et plan du réseau d’agents; Organisation et impacts sur les processus; Ciblage IT / SIG; Modèle d’affaires complet; Plan de travail pour le pilote et déploiement.

 

Soutenir Unguka Bank Ltd vers la migration vers un système de banque de base rentable au Rwanda – 2013

 

Contexte: UNGUKA, une banque de microfinance agréée, comptait 18 succursales et deux points de vente en décembre 2012. Elle compte 30 000 clients et son objectif stratégique est de devenir une banque commerciale axée sur la microfinance.

Objectif: Soutenir l’UNGUKA dans le processus d’acquisition et de migration vers un nouveau système bancaire central (SBC).

Livrables: rapport de diagnostic; Exigences commerciales garantissant le lien avec la stratégie, les produits et les canaux de livraison; Document de demande de propositions; Analyse d’offre et recommandation sur la sélection des fournisseurs; Prise en charge de la personnalisation et de la migration de données vers le nouveau SCB.

 

 Analyses de l’adoption des clients et la distribution au Ghana de l’argent mobile, – 2013

 

 

Contexte: CGAP aide MTN Mobile Money à améliorer son adoption par les clients au Ghana.

Objectif: Évaluer les performances de l’argent mobile en particulier sur l’adoption du client et le déploiement du réseau d’agents. Définir les indicateurs de performance clés requis et les actions d’amélioration. Déployer ces actions commerciales et mesurez les résultats.

Livrables: déploiement de tableaux de bord en ligne axés sur la performance de Mobile Money; Fourniture d’un modèle pour sélectionner les adopteurs potentiels et aider MTN à diriger la campagne.

 

Étude de marché sur le corridor de versement Luxembourg-Cap Verde et le développement d’un produit d’épargne solidaire pour financer les IMF au Cap Vert – 2013

 

Contexte: PADFI, un projet financé par le gouvernement luxembourgeois et géré par ADA pour soutenir le développement des IMF au Cap Verde, comprend une composante de migrants.

Objectif: Concevoir un produit d’épargne solidaire pour les migrants cap-verdiens au Luxembourg pour financer les IMF au Cap-Vert.

Livrables: études de marché pour identifier les caractéristiques de la diaspora du Cap-Vert au Luxembourg et leurs besoins en services financiers; Élaborer un produit d’épargne solidaire, y compris les partenaires et la structure, le mécanisme de levier, la modélisation financière et les mécanismes de reporting et de suivi. 

Défis de la réglementation des télécommunications qui influent sur les services financiers via mobiles dans les pays de l’UEMOA – 2013

 

Contexte: La Banque centrale des pays de l’Afrique de l’Ouest veut développer l’inclusion financière grâce à la banque mobile.

Objectif: Identifier les contraintes réglementaires qui empêchent les opérateurs mobiles, les institutions financières et les fournisseurs de services de paiement de développer activement leurs services et leurs déploiements.

Livrables: présentation synthétique des contraintes réglementaires liées principalement à la protection de la clientèle, à la concurrence ouverte et à l’interopérabilité, des recommandations pour les résoudre au niveau des politiques et des réglementations, ainsi que des initiatives de paiement du gouvernement.

 

Étude de marché des migrants sénégalais en Espagne et développement de produits liés aux envois de fonds – 2012-2013

Contexte: Depuis 2009, PAMECAS, en collaboration avec ADA, promeut les économies des migrants sénégalais. Pamecas souhaite adapter ses produits et services aux migrants résidant en Espagne.

Objectif: Effectuer une étude de marché sur les besoins des migrants sénégalais en Espagne et suggérer des améliorations pour les produits de versement de Pamecas.

Livrables: étude de marché identifiant les caractéristiques de la diaspora sénégalaise en Espagne et leurs besoins en services financiers; Plan de développement de produit pour améliorer les produits actuels (caractéristiques, prix, opérations, promotion, distribution); Modèle financier / commercial; Plan d’action pour la mise en œuvre.

 

Déploiement d’e-Zwich dans les zones rurales – banque à distance au Ghana – 2012-2013

 

Contexte: Ghana Interbank Payment and Settlement Systems a développé e-zwich, un système de paiement par carte à puce pour accroître l’inclusion financière dans les zones rurales.

Objectif: Ré-positionner e-zwich sur le marché et définir le rôle des banques et des commerçants dans la chaîne de valeur.

Livrables: la stratégie définie a été mise en œuvre et mise à l’essai dans une région; En fonction des résultats, l’approche sera déployée à l’échelle nationale.

 

Évaluation du programme – Expansion de Wizzit en Afrique australe et renforcement des capacités – 2012

 

 

Contexte: WIZZIT a été soutenu par un projet de services consultatifs de IFC de trois ans: fournir un renforcement des capacités opérationnelles et managériales, concevoir une stratégie d’expansion locale et régionale et développer un produit de microcrédit livré via la plate-forme mobile de WIZZIT.

Objectif: Évaluer la conception et la livraison du modèle WIZZIT et les conclusions sur les résultats escomptés et les résultats finaux.

Livrables: évaluation décrivant les leçons clés et une meilleure compréhension de l’impact sur l’adoption de la banque mobile en Afrique du Sud et de la façon dont son design peut être amélioré pour maximiser l’impact; Recommandations pour la réplication ailleurs en Afrique subsaharienne.

 

Étude du marché du transfert d’argent mobile en Sierra Leone – 2013

 

Contexte: En 2005, Cordaid a commencé à soutenir le développement du secteur de la microfinance en Sierra Leone (également via MITAF). Il y a maintenant 13 IMF dans le pays, qui atteignent 95 000 clients prêts. Des services financiers mobiles ont été proposés depuis 2010 (Splash et Airtel Money.

Objectif: évaluer la demande du marché pour le transfert d’argent mobile (MMT) et fournir des conseils sur le rôle que les IMF peuvent jouer dans l’écosystème des services financiers mobiles.

Livrables: études de marché basées sur des études de bureau, des interviews et des groupes de discussion. Une proposition de valeur pour le MMT en Sierra Leone a été incluse et des scénarios concrets pour la façon dont les IMF peuvent devenir des acteurs de l’écosystème. 10 rapports d’évaluation de l’IMF sur leur préparation au MMT ont été produits et un atelier avec la banque centrale, les IMF et les fournisseurs d’argent mobile.

 

Stratégie et mise en œuvre pour les services financiers mobiles – Rwanda

 

Contexte: Urwego Opportunity Bank voulait fournir à ses clients un accès aux comptes d’épargne et permettre le remboursement des prêts via le téléphone mobile en utilisant la plate-forme mVisa.

Objectif: s’assurer que l’IMF était bien préparée, organisée et formée pour gérer avec succès le service.

Livrables: diagnostic de préparation; Analyse réglementaire; Étude de marché; Modèle d’entreprise et plan de mise en œuvre (modèle de coût, stratégie de réseau d’agent, tarif client, bénéfices d’épargne pour UOB et ses clients); Partenariat avec les fournisseurs de services et négociations; Intégrer le services financiers via mobile dans les opérations UOB; stratégie de marketing; support de formation; Les tests conviviaux des utilisateurs, les KPI et l’évaluation des résultats du lancement.

 

Mise en œuvre et lancement de services financiers via mobiles en Ouganda

 

 

Contexte: Orange a besoin d’aide pour la conception, la mise en œuvre, le pilotage et le lancement d’un nouveau service financier via mobile en Ouganda. Un gestionnaire de projet dédié a été appuyé par PHB Development pour gérer le projet de la création à l’achèvement.

Objectif: analyser le marché, identifier le besoin, définir la position sur le marché et créer des partenariats pour lancer un service.

Livrables: processus instruits pour approbation réglementaire; Partenariats; spécification de produit; développement technique; stratégie de distribution; Opérations; organisation; entraînement; la finance; UAT et FUT.

 

Rédaction d’un cadre réglementaire complet pour la monnaie électronique – Namibie

Contexte: la Banque centrale de Namibie souhaitait élaborer un cadre réglementaire pour les services liés aux services mobiles et électroniques qui permettraient l’inclusion financière tout en assurant une sécurité appropriée pour les systèmes de paiement.

Objectif: aider la Banque centrale à définir des règlements clairs, sans ambiguïté et complets pour l’argent électronique, les banques en instance et les non-banques.

Livrables: rédiger un cadre réglementaire pour la monnaie électronique et mener des ateliers avec les parties prenantes, y compris la Banque centrale pour établir les règlements, les lignes directrices et les critères définitifs.

 

Définir une stratégie du marché pour l’offre de services financiers via mobiles au Botswana

 

 

Contexte: beMOBILE, le troisième opérateur de réseau mobile, a voulu comprendre le potentiel de lancement des services financiers via mobiles.

Objectif: fournir une évaluation du marché des services financiers via mobile, définir une stratégie d’entrée sur le marché et aider à la mise en œuvre.

Livrables: examen de l’environnement réglementaire et des implications; Analyse de la demande du marché (solutions existantes et analyse des écarts); Recommandations de partenariat (spécifiquement pour la distribution); La définition du produit et la feuille de route; plan de marketing; Cas d’entrainement financier; Stratégie d’agent et formation; La tarification et les commissions et le soutien à la gestion de projet.

 

Évaluation du programme – L’expansion de Wizzit en Afrique australe et le renforcement des capacités – 2012

 

 

Contexte: Le programme WIZZIT vise à fournir un accès aux services financiers à faible coût grâce à l’utilisation de la technologie mobile. WIZZIT est actuellement soutenu dans le cadre d’un projet de services consultatifs IFC de trois ans axé sur la création de capacités opérationnelles et managériales, la conception d’une stratégie d’expansion locale et régionale et le développement d’un produit micro-prêt qui sera livré par la plate-forme mobile de WIZZIT en juin 2013.

Objectif: Le soutien de IFC vise à permettre à WIZZIT: d’accroître l’utilisation de ses services bancaires via mobiles de 270 000 à 600 000 comptes mobiles en Afrique du Sud; Élaborer et piloter un produit de microcrédit pour étendre l’accès au crédit à 500 PME; Et élargir les services WIZZIT à quatre nouveaux marchés en Afrique, chacun avec 150 000 comptes bancaires mobiles.

Livrables: L’évaluation à mi-parcours du programme d’expansion et de renforcement des capacités WIZZIT fournira à la direction et au SECO de PEP Africa une évaluation de la conception et de la livraison du modèle WIZZIT et des résultats préliminaires vers les résultats et les résultats escomptés. L’évaluation décrira également les enseignements clés du programme WIZZIT à ce jour afin d’améliorer la compréhension de l’impact de ce programme sur l’adoption de la banque mobile en Afrique du Sud et la façon dont son design peut être amélioré pour maximiser l’impact et pour la réplication ailleurs dans les sous- L’Afrique subsaharienne. L’équipe évaluera le programme en fonction de sa pertinence, de sa justification, de son efficacité, de son impact et de sa durabilité. À partir de cette évaluation, nous identifierons également les principales leçons apprises. Nous notons que ces critères d’évaluation sont conformes aux critères de l’OCDE et du CAD pour évaluer l’aide au développement.

 

Analyse de l’impact du changement climatique sur la microfinance – Amérique latine – 2011

Contexte: la Banque interaméricaine de développement (BID) souhaite avoir accès à l’impact du changement climatique sur l’environnement microfinance

Objectif: Analyse des menaces et des opportunités du changement climatique pour le secteur de la microfinance en Amérique latine.

Livrables: Examiner et rechercher sur la littérature existante. Visitez les institutions de microfinance (IMF) et d’autres acteurs du secteur de la microfinance au Pérou et au Guatemala. Proposer des recommandations à l’IMF et à la Banque interaméricaine pour le développement (BID). Publier et présenter les résultats clés lors du FOROMIC 2011 (Forum sur la microfinance)

 

Évaluation des possibilités de banque mobile pour les IMF dans les zones rurales – Madagascar – 2011

 

Contexte: L’AFD et l’Association de microfinance de Madagascar ont voulu analyser les contraintes au développement des services financiers via mobiles pour les clients dans les zones rurales.

Objectif: évaluer la faisabilité réglementaire, technique et économique pour les IMF d’offrir des services financiers via mobiles , ce qui pourrait contribuer à l’amélioration et à la fourniture de services financiers pour les clients dans les zones rurales.

Livrables: rapport stratégique identifiant comment les IMF pourraient être impliquées dans différents modèles d’affaire; Des ateliers organisés avec plus de 100 parties prenantes des IFM, de la banque centrale, des banques commerciales, des opérateurs mobiles, des opérateurs tiers et des donateurs pour valider les modèles d’affaires et suggéré l’assistance de la Coopération financière française et d’autres partenaires de développement (AT et Financement).

 

Positionnement stratégique de Expand Technology dans le marché des paiements mobiles – îles de l’Afrique et de l’océan Indien

Contexte: Expand Technology est une société informatique spécialisée dans les solutions de paiement qui souhaitaient repositionner leurs produits, leur marque et leur stratégie pour accéder au marché des paiements mobiles.

Objectif: diriger le repositionnement stratégique de l’industrie du paiement privé en proposant des cartes à puce sur le marché des paiements mobiles dans les îles d’Afrique et de l’Océan Indien.

Livrables: recommandations sur l’orientation des services de paiement mobile et la proposition sur le changement de marque, la position et le déploiement de solutions de technologie mobile.

Blogs

image
  • PHB Co-hosts Roundtable on Practical Adaptation to Climate Change
  • Lire Plus
    Report: Supporting a ‘New Channel’ of Agency Banking
    Lire Plus
    Agriculture and displacement: PHB at UN Climate Conference
    Lire Plus
  • Click to see a complete list of PHB blogs
  • Cliquez ici

    PHB Actualites

    image
    • Digitizing Payments in Agricultural Value Chains in Uganda by UNCDF
    • Lire Plus
      • AFI report on Digitizing Microfinance in Africa developed with the support of PHB
      • Lire Plus
      • PHB June News Brief
      • Lire Plus

    Suivez-nous

    CONTACTEZ-NOUS

    SIEGE - BELGIQUE

    Email : belgium@phbdevelopment.com

    AUTRES BUREAUX

    Click Here

     

     

    Be a PHB Insider

    Clck Here